Assemblée Générale de Caen – du 08 au 10 Septembre 2017

Le Week-End du 8 au 10 Septembre, la faculté de Caen, au travers de l’association AGDC, a accueilli le réseau de l’ANEPF dans le cadre de l’Assemblée Générale de Septembre.

Après la journée du Samedi axée sur la formation ainsi qu’autour de nombreux échanges sur l’Enseignement Supérieur, la Santé publique, le tutorat ou bien encore, sur le monde de l’officine, l’Assemblée Générale du dimanche s’est concentrée sur divers points tels que :

1. Vote de la ré-adhésion de l’ANEPF à la FAGE : adoptée à la majorité

La FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) est une organisation étudiante représentative. Elle a pour but de garantir l’égalité des chances de réussite dans le système éducatif, agissant pour l’amélioration des conditions de vie et d’étude des jeunes.

2. Vote pour l’organisation de l’AG de septembre 2018 : Tours désigné comme ville organisatrice de l’Assemblée Générale de Septembre 2018.

3. Enseignement supérieur : retour sur la conférence des doyens (CDD) de Juillet 2017 concernant quelques propositions à revoir lors de la prochaine CDD pour les durées de stages :

– Stage d’initiation de 2ème année : passage de 6 à 4 semaines ;

– Stages de 3ème et 4ème années : passage de 2 semaines de stage maximum à 1 semaine de stage minimum ;

Assemblée Générale de Limoges – du 17 au 19 Novembre 2017

En novembre dernier, c’est à Limoges que le réseau de l’ANEPF s’est retrouvé. De nombreux sujets ont été abordés, on pourra notamment citer :

  • le service sanitaire
  • la santé mentale des étudiants en santé
  • la réforme du 3ème cycle

Au cours de cette Assemblée Générale, l’ANEPF s’est positionnée pour la réflexion et le travail sur le Service Sanitaire. La condition de l’ANEPF est que l’avis des étudiants soit pris en compte et que, des expérimentations soient réalisées.

Conseil d’Administration des Vœux – du 12 au 14 Janvier 2018

Ce traditionnel Conseil d’Administration des Vœux a lieu à Paris.

Tout d’abord, les administrateurs de l’ANEPF (Présidents et Délégués ANEPF de chaque ville) sont accueillis par l’Ordre des pharmaciens. Un discours y est prononcé par le président de l’ANEPF : Robin Ignasiak (bureau 2017-2018).

Par la suite, une visite de l’OCP le plus grand de France situé à Saint-Ouen est organisée.

Le reste du week-end est consacré à l’administration : Fonctionnement interne, tutorat, Enseignement supérieur ou encore, l’international.

Cela fut notamment l’occasion pour les administrateurs du réseau ANEPF de découvrir les conclusions de Dominique Porquet (chargé de mission du MNESR = Ministère National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche).

Ce dernier avait pour mission la réforme du 3ème cycle et la mise en place du DES (Diplôme d’Études Spécialisées).

Assemblée Générale de Paris Descartes – 16 au 18 Février 2018

Au mois de Février, durant l’Assemblée Générale de Paris Descartes, le réseau de l’ANEPF a pu assister à une table ronde revenant sur l’expérimentation de vaccination dans les Régions Nouvelle Aquitaine et Rhône- Alpes-Auvergne.

Tous les retours sont unanimes quant au fait que cela fut une réussite ! La preuve en est avec la décision du gouvernement d’étendre l’expérimentation vaccinale à tout le territoire.

Cette expérimentation de vaccination concernait les pharmaciens sur la base du volontariat. Une autorisation préalable auprès du directeur général de l’ARS (Agence Régionale de Santé) était nécessaire. Les régions concernées pour cette expérimentation étaient : l’Auvergne Rhône Alpes et Nouvelle Aquitaine.

Assemblée Générale d’Angers – du 13 au 15 Avril 2018

Après Paris-Descartes au mois de Février, le réseau de l’ANEPF s’est réuni en terre Angevine. L’assemblée Générale fut l’occasion d’aborder des sujets comme le numerus clausus des PACES. À ce sujet, une motion a été proposée par le bureau national et, soumise au vote par les administrateurs.

Ci-joint, la motion :

« Il apparaît aujourd’hui que le numerus clausus est un moyen de sélection et de
régulation imparfait qui ne remplit plus totalement ses missions initiales. L’A.N.E.P.F. devra travailler à un modèle de régulation le plus juste possible et qui devra être en cohérence avec les besoins réels de la profession. L’A.N.E.P.F. devra également travailler en faveur d’une insertion professionnelle plus efficace, et d’une meilleure orientation des étudiants. À l’heure actuelle, l’A.N.E.P.F. n’est pas favorable à la suppression du numerus clausus (…). Face au fonctionnement de l’ONDPS (Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé), il apparait nécessaire de revoir en profondeur le processus décisionnel du numerus clausus. »

Cette motion, sera portée par le bureau national afin de mieux orienter les positions selon les retours du réseau. Cette dernière a été adoptée à l’unanimité.

EN BREF : Au travers de ce vote, les administrateurs ont une volonté concrète de remettre en question ce système de sélection ainsi que de réfléchir à d’autres alternatives.

Congrès des 50 Ans de l’ANEPF à Clermont-Ferrand – du 28 Juin au 1er Juillet 2018

Pour conclure ce mandat 2017-2018, nous avons eu l’occasion de nous rendre à Clermont-Ferrand pour le congrès des 50 ans de l’ANEPF. Le congrès, c’est 2 jours de formation et une journée pour l’Assemblée Générale marquée par le changement du bureau national.

Un congrès rythmé par des conférences, des ateliers mais également par des tables rondes. Nous avons ainsi suivi une table ronde sur le thème « rôle et missions du pharmacien dans la médication officinale » et animée par des intervenants de différentes voies (Sanofi, FSPF, CNOP, USPO).

NB :

FSPF = Fédération des syndicats pharmaceutiques de France

USPO = Union syndicale des pharmaciens d’officine

CNOP = Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens

Cette table ronde fut marquée par de vifs échanges, notamment sur l’intérêt des médicaments OTC (Over The Counter), c’est-à-dire les médicaments qui peuvent être présentés en accès direct dans les pharmacies selon des critères choisis pour garantir la sécurité sanitaire et la sécurité des patients.

Lors de l’Assemblée Générale du dimanche, nous avons pu revenir sur les bilans de chacun des membres du bureau national 2017-2018 et ainsi voter la démission de celui-ci.

Le nouveau bureau (« Pour les étudiants en Pharmacie, unissons nos forces : ensemble, construisons l’avenir ») a ensuite été élu à l’unanimité.

Nous souhaitons bon courage à ce nouveau bureau pour le mandat 2018- 2019 qui risque de ne pas être de tout repos !

Conseil d’Administration d’été – du 27 au 29 Juillet 2018

Après une année riche en débats, le dernier événement national de l’année scolaire 2017-2018 s’est déroulé à la faculté de Pharmacie de Strasbourg.

Les administrateurs ont ainsi pu suivre des ateliers, notamment sur le CROUS et toutes ses évolutions. Les administrateurs ont ainsi pu comprendre tous les terrains d’action du CROUS, comme le logement, les bourses ou encore les aides sociales.

Le fonctionnement interne, l’international ou encore l’enseignement supérieur étaient également de la partie. Ce week-end a ainsi été placé sous le signe des échanges et du partage d’expérience afin de toujours mieux administrer le réseau et ainsi porter les volontés des étudiants.

Fermer le menu